24 août 2007

Carte d'une journée tardive

Mon cher vous, qui m'avez écrit - si n'éventrez pas la journée d'aujourd'hui, pas la mienne sinon - j'ai oublié la présence des heures, je me suis perdue quelque part - platement, rien et vous m'avez écrit aujourd'hui que vous avez oublié la chair, et qu'il vous faudrait rafraîchir les idées - ici, je vous ai répondu, je vous ai répondu : ici, la chair est fraîche, elle vous attend, mademoiselle (que je vous ai clamé!) mademoiselle vous veut, trois semaines c'est trop (- pauvre demoiselle gâtée, je n'assume pas vraiment) ... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 03:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 août 2007

Carte p(h)ostale

Last night I tried to get married (by myself like a grown-up woman) -  It was that bloody, boy ! Just come back now, will you, my man du moment...? (I mean, before monday, ohh come on !) yours - (pour le meilleur et pour le meilleur)
Posté par Lolabrok à 19:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 août 2007

Lettre XI

Je sais que vous aimeriez - les velléités au bout de vos doigts, je les connais, qui avortent leur mouvement vous pointez votre sexe triomphant sous mon nez, c'est le premier pas, vous mâle vos bras ballants, les doigts écartés, parfois qui caressent mes cheveux comme de la soie, et vos gémissements enchuchotés le reste vous partage en deux, vous avez un sens de l'équité qui couche avec nous au lit, je vous assure mais vous aimeriez bien - Quand vous mettez votre chemise, je m'agenouille pour embrasser votre queue... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 14:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
21 août 2007

Carte aux nouvelles éphémères

Non rien. Je pensais juste que - nos retrouvailles auront la distance de celui qui a voyagé à celle qui est restée. Qu'il en faudra du temps - pour compresser le temps qui a passé sous des rythmes différents. Je fais confiance au quotidien pour vous rattrapper et vous ramener à moi, je fais confiance à votre talent de conteur pour m'introduire dans les couleurs de votre voyage qui se prolongera encore un peu. La fin d'un voyage est un chevauchement temporel. Le voyage, le voyageur et l'amante - si, pas un titre, un thème, et... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 09:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
19 août 2007

Lettre X

Mon vous d'amour, Ce matin j'ai pensé à la double face de la consommation sexuelle - vous savez, hier je me promenais avec Solines, et après quelques kilomètres de marche, nous ne disions plus rien, nous nous laissions emporter par nos pieds sous le ciel cotonneux gris, on marchait, et chacune était plongée dans ses propres pensées - moi j'avais envie de baiser. Nous passions devant des terrasses de café, et je me souvenais de l'époque où j'offrais mon corps au premier venu qui me plaisait parce que j'avais besoin de défouler... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 13:53 - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 août 2007

Notes matinales

Pourquoi dans mon rêve m'avez-vous appelée Inès ? Nous allions à une fête organisée par Isabelle la Libellule dans un immense stade en pente, avec un chapiteau étrange, à la tenture blanche comme aux JO, sur la pente de la colline qui tombait dans le chapiteau on trouvait de la neige, et on pouvait y faire notamment de la planche à voile. Nous étions dans la voiture, et vous m'avez appelée Inès très distinctement, vous aviez conscience que ce n'était pas mon prénom encore, mais qu'en quelque sorte (il m'a semblé) vous me... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 09:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 août 2007

Lettre IX

Mon cher vous, Je vous envoie ces portraits car je sais que vous les aimez, vous aimez les images, et vous appréciez les miennes. C'est un exercice narcissique qui parfois me plaît, il y a parfois cette impression qu'en me photographiant pour vous, je réfléchis à ce que je deviens, puis je ne sais comment, j'en viens à des questions plus largement moins engocentrées, à des questions sur l'âme humaine, sur le destin, sur la déchéance beaucoup, sur le sursis ou le miracle. Car du miracle ou du sursis, je ne sais pas ce que je vis en... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 00:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 août 2007

pensées

mais plus que tout, que la possibilité que vous m'oubliez, (et je crois votre mémoire d'homme plus fidèle que ma mémoire de femme à l'enfance blessée, la manière dont vous revoyiez votre ancienne campagne, l'admiration que vous me dites lui porter encore - moi je les ai oubliés, à votre rencontre n'a existé que mon amour pour vous, le passé m'est trop lourd pour avancer avec - nous en avons souvent discuté de notre lien divergent à la mémoire), il y a la possibilité que je vous oublie, moi - l'idée m'est insupportable, la pensée même... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 21:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 août 2007

Lettre VIII

Mon cher vous, aujourd'hui dans mon sommeil la douleur que vous m'oubliez un jour - jamais, jamais ne m'oubliez, même après, loin après. Je voudrais être une photographie sur vous, plus qu'un tatouage, je voudrais que sur le corps de toute femme, il y a ait l'ombre du mien, je ne vous parle pas du regret, simplement du souvenir de ce que je vous suis, de ce que je vous aurais été. aujourd'hui oui dans mon sommeil cette douleur que vous m'oubliez, et même si heureux aujourd'hui avec moi, vous me l'avez dit - ne m'oubliez pas,... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 14:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 août 2007

Carte à vous faire blémir...sourire

aujourd'hui vous m'avez écrit : "au moment exact où arrivait votre sms, je pensais très précisément à vous. Vous aviez les jambes écartées, je me tenais assis, tête face à votre sexe. Goulu." Vous êtes fou, vous voulez que je me jète sur le premier venu ?! Solines est arrivée - moins de temps pour écrire jusqu'à demain - quelques images pour aller plus vite... baisers, baisers, cessez de me titiller à distance le bout de ma féminité - je vous - vôtre
Posté par Lolabrok à 21:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]