25 septembre 2007

Je vous -

Je ne sais plus écrire sur nous - est-ce parce que nous plongeons dans une intimité chaque fois plus élastique, qu'entièrement offerte, je dirais davantage si je précisais "dangereusement offerte", quand nous nous quittons c'est une dizaine de couches de peau que j'ai enlevées jusqu'à la chair, et jusqu'au tréfonds de ma personnalité, et j'essaie de contenir toute la douleur et toute la haine que je pourrais lui déverser à lui mon homme de m'approcher de si près, de me serrer si fort, de posséder une part immense d'un butin... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 22:27 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

22 septembre 2007

mon amour, ma résilience, et autres idéaux

Notre relation prend ses racines dans une matière solide, et pousse une plante que ni l'un ni l'autre ne reconnaissons parmi les plantes que nous avons eu l'occasion de cultiver sur d'autres terres. Il m'a dit la semaine dernière je crois (il me semble que tous les lundis où nous nous rencontrons ne constituent qu'une journée unique et profonde, et l'idée en chacun de nous deux, la fascination jusqu'à la sensation bien réelle, incarnée, de la fusion est devenue une part conséquente, indéniable de la mythologie de notre couple dans la... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 15:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 septembre 2007

des charognes de nuit

Les chats - aucun autre animal que le chat à mes yeux, à mes côtés - sont les charognes de la solitude et de l'anxiété. Je commence à me demander si quand dans ma chambre ils viennent dormir, c'est si rare, l'acte même de changer leur lieu de dortoir ponctuellement ne devient pas un acte significatif. Dans mon lit j'ai parfois l'anxiété des jours à venir qui vient coucher avec moi, et j'ai les deux chats au pied du lit assis ou allongés avec des mines affectées, une présence pesante, un silence neutre ou ambivalent peut-être. ... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2007

allez donc voir le blog de ma soeur par ici : http://imagerie18.blogspot.com/
Posté par Lolabrok à 23:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 septembre 2007

Mon beau miroir roi des fantômes

Il m'a dit que c'était sans doute l'autoportrait qu'il préférait - Je me souviens de la nuit où j'ai prise cette photo, où moi-même j'étais prise par l'angoisse et que je n'en avais pas dormi. Je me souviens que j'avais allumé des bougies partout dans la chambre, et que j'avais tiré une série de photographies avec une série de contorsions que je proposais à mon corps d'exécuter. Depuis toute petite le miroir a le don de m'apaiser, de me rappeler que je suis une image aussi, changeante, de me rappeler à la réalité. Le... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 21:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 septembre 2007

et mon corps au sien -

Peut-être sommes-nous deux courants d'eau qui se rencontrent en une seule vague - qui glissons l'un dans l'autre comme deux dauphins joueurs, et nous déversons, déversons, déversons jusqu'au rivage, loin sur le sable brûlant - puis nous nous retirons en une vague intérieure, un retour aspirant au plus bruyant de nous, pendant lequel remuent pensées et sentiments en tourbillons affolés, formons une nouvelle vague toujours plus grande et brutale, un élan supérieur, un ressac, et s'entremêlent nos espoirs puissants et la désespérance... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 21:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 septembre 2007

les mots de mon amour

Non je ne voulais pas regarder les textes partir un à un, je ne voulais pas, et encore moins remonter aux textes que je souhaitais lire plus tard, bien plus tard, et maintenant je ne le pourrai plus. Il faudrait que je les lise maintenant, et je les lirai maintenant je pense, mais je ne devrai pas, je crois, je ne suis pas assez forte pour les lire encore - lire vos autres femmes, lire vos autres vies, lire l'avant. De voir nos textes aussi quitter la blogosphère, effacés sur le mien par 20six, les vôtres une partie par la... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 22:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 septembre 2007

De Cézanne à Picasso - Ambroise Vollard

De Cézanne à Picasso - voilà une exposition qui n'amène pas à découvrir des oeuvres, mais à comprendre l'extraordinaire lien qui existe entre un marchand d'art et les peintres qui gravitent autour de lui. Le lien de nécessité, d'admiration et parfois d'amitié ou de fraternité, des liens complexes, étonnants parfois, déroutants dans la perspective de toute une vie. Le marchand - Ambroise Vollard, dont le portrait se dessine en ombre à travers ses galeries de tableaux, ses achats, ses refus d'achats, ses stratégies d'achats, ses... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 19:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 septembre 2007

"Parle, afin que je te voie"

quand j'ai pu enfin me regarder à nouveau dans le miroir, dans le visage, une explication spontanée se fit belle - j'avais mué. J'avais fini la mue, dont j'avais en écriture automatique il y a une semaine je crois écrit quelques mots, je me sentais être un serpent sur une pierre brûlante. Peut-être que l'écriture, quand elle n'est pas de l'écriture telle que je la conçois hors de ce blog, l'écriture qui se travaille, qui se réfléchit, voilà l'écriture une vraie, mais peut-être qu'ici l'écriture est formée de signaux qu'envoie le... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 11:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 septembre 2007

La crise a passé - quelques traces encore vives. Reste l'étonnement aussi d'un tel déchaînement - et des contorsions. J'ai eu mal - et l'âme en spasmes. Mon corps est un diktat dont je ne comprends toujours pas les clauses. J'ai pu mettre quelques mots aux causes - à voix basse, mais quelques mots pour désigner une partie de l'incendie. Sur mon corps un champ brûlé, il faudra peut-être un deux jours peut-être plus pour m'en recenser les dégâts. Mes yeux étaient des ruisseaux jusqu'à cet après-midi, ils ont éteint. Je me suis si... [Lire la suite]
Posté par Lolabrok à 21:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]